Anita Cerquetti, soprano (La Gioconda)
- Gianni Poggi (Enzo Grimaldo), ténor
- Ebe Stignani, mezzo-soprano (Laura)
- Ettore Bastianini, baryton (Barnaba)
- Giuseppe Modesti, basse (Alvise)
- Lucia Danieli, mezzo-soprano (La Cieca)
Chœur & Orchestre du Mai Musical Florentin
Direction Emidio Tieri

Référence : 545023

Comments of the french importer :

" Nous avons la possibilité, avec la représentation du 7 janvier 1956 donnée à Florence, d'entendre Anita Cerquetti dans La Gioconda. Ce soprano allait enregistrer cette œuvre peu après en studio en remplaçant Renata Tebaldi initialement prévue. Cerquetti fut complètement ignorée des grandes majors — comme Gencer ou Olivero — mais les témoignages conservés, certes liés au hasard des captations et au sort futur des bandes sonores, permettent de mesurer l'importance de cette artiste et d'apprécier ses qualités. Elle s'illustre ainsi dans le rôle-titre de Ponchielli avec un feu et un engagement étonnants. Plus libérée que devant les micros officiels, elle s'attache à créer un personnage de chair et de sang par sa présence vocale de premier plan. Les autres membres de la distribution, grands noms des affiches italiennes des années 50, jouent dans le même registre. Ebe Stignani, certes en fin de carrière, est impressionnante dans Laura. La voix, parfaitement maîtrisée, est encore d'une grande puissance. Modesti, voix au timbre riche, chante avec noblesse. Presqu'inutile de dire que la prestation vocale de Bastianini est parfaite.
On aurait souhaité cependant plus de légèreté et d'incisivité dans la direction d'Emilio Tieri. Et ce ne sont pas non plus quelques minutes coupées du ballet des Heures qui altèreront le réel plaisir qu'il y aura à écouter cette intégrale pour la magnifique Anita Cerquetti. "



La Gioconda